"De Villenauxe la grande à Santagio" et "Compostelle et ce fut le Puy-en-Velay" -
2 récits de Seraina HEINRICH

Compostelle et ce fut le Puy-en-VelayABM éditions.

Description de l'éditeur :
Seraina Heinrich est d'origine Suisse, du canton des Grisons où elle passe son enfance et sa jeunesse, elle se passionne vite pour le ski et la montagne.
Diplômée de l' Ecole Normale de Coire, elle travaille quelques années comme institutrice. Lors d'un séjour en France, elle rencontre Georges qu' elle épouse en 1980 et décide de rester en France. De leur union naîtrons quatre enfants et six petit enfants.

A 55 ans, l'envie lui vient de voyager, afin de découvrir d'autres horizons. Par ce biais lui vient aussi le besoins de raconter et d'écrire son vécu en tant que pèlerine.
Pour son premier périple, Seraina ne choisit pas le plus facile, Elle se lance un défi, relier Villenauxe à Saint Jacques de Compostelle, par le chemins des pèlerins, soit plus de deux mille kilomètres à pied à travers la France des campagnes, des plaines et des montagnes, puis sur le Camino Francès en Espagne.
Pour ce premier pèlerinage en 2010, elle tient un journal quotidiennement, malgré la fatigue, les maux divers et parfois la faim. Il donnera naissance à son premier livre intitulé «  De Villenauxe la grande à Santagio ». Elle nous livre dans cet ouvrage les traits les plus caractéristiques de ce parcours. Elle nous ouvre également son univers, avec ses réflexions sur la nature, les villages abandonnés et l'accueil dans les différents gîtes et refuges, le tout avec beaucoup d'humour. Après avoir dégusté ce livre, à vous de prendre la route, ou plutôt le chemin...de Compostelle. Mais attention, rien ne va de soi, tout doit être éprouvé.

Son deuxième ouvrage écrit quelques années plus tard s'intitule "Compostelle et puis ce fut Le Puy".
Dans ce récit Seraina nous ouvre un vieux chemin oublié à travers deux régions reculées de la France Profonde : Le Morvan et l'Auvergne.
Reliant Vézelay au Puy en Velay, elle nous raconte la saveur de chacune de ses étapes, avec ses multiples imprévus, sa faim, sa soif, ses rencontres (hommes et animaux), ses déboires avec le GR...
Un vadémécum pour quiconque aimerait se mettre en chemin pour mettre corps et âme au diapason, pour prendre conscience de la fragilité de son existence, mais aussi de la bienveillance de l'univers pour celui qui veut bien s'y fondre.


Notre avis :

Il ne s'agit pas d'un roman, mais d'un carnet de route du vécu de l'auteure.

Nous devrions d'ailleurs dire 2 carnets et 2 livres (édités respectivement en 2010 et 2016), puisque il s'agit du récit de deux de ses pèlerinages (parmis d'autres).

Soyons francs. Les carnets de route racontant le pèlerinage vers Compostelle sont nombreux et assez souvent "répétitifs" pour ne pas dire ennuyeux. Il n'en n'est rien ici.
Pour nous, les deux livres de Seraina sont aussi bien écrit que, par exemple, "En Avant route" de Alix Saint-André, ou le "Priez pour nous à Compostelle" de Jean-Noel Gurgant. Des livres qui, en leur temps, ont eu pas mal de succès en librairie et touché un large public.

Nous ne pouvons donc que recommander leur lecture. Malheureusement, quelques problèmes d'édition font qu'il subsiste ici ou là quelques coquilles ou fautes d'orthographe dans le livre "Compostelle et ce fut le Puy". C'est bien dommage, car Serena qui a exercé la profession d'institutrice et donc consciente du problème, n'a pas réussi à faire corriger totalement ses ouvrages avant leur parution.
A ce jour, elle envisage une nouvelle impression. Si une nouvelle édition corrigée venait à voir le jour, nous ne manquerons pas de modifier cet article.

Pour l'un comme pour l'autre, le récit est assez captivant et nous donne l'envie d'aller sans plus attendre lire la suite du chapitre. A consommer donc sans modération !

Commander le livre De Villenauxe la Grande à Santiago -->

Commander le livre Compostelle et ce fût le Puy -->