Récits de pèlerins au Moyen-âge

recits-pelerins-compostelle-95x136

Sous la direction de Denise Péricard-Méa - La Louve Editions.

Description

Cet ouvrage emmène à la rencontre de neuf voyageurs des XVe et XVIe siècles.
Ces pèlerins ont en commun d’être allés à Compostelle et d’en avoir laissé un récit : ils sont religieux, nobles ou militaires, et chacun révèle des intérêts, des inquiétudes et des objectifs bien différents.
Cependant, l’objet de cette publication ne sera pas d’établir à partir d’eux un portrait du pèlerin-type qui aurait une valeur plus ou moins générale, et il s’agit plutôt de faire partager leur expérience. 
Si ce livre est bien sûr destiné aux pèlerins d’aujourd’hui, qui souhaitent “mettre leurs pas” dans ceux de leurs lointains prédécesseurs sans toujours pouvoir vraiment les connaître, il s’adresse aussi, au-delà du monde pèlerin, à tous ceux qui s’intéressent à l’histoire et aux mentalités.


Les narrations de ces voyageurs ont ainsi l’immense intérêt de présenter, outre le récit du pèlerinage accompli par son auteur, un remarquable fond historique montrant la situation politique de l’Europe au moment où ces pèlerinages ont été réalisés.

Denise Péricard-Méa, docteur en histoire, responsable des recherches à la Fondation David Parou Saint-Jacques, a rassemblé ces récits avec la collaboration de Jean-Sébastien Desmaret, de Bernard Gicquel, professeur honoraire des Universités, d’Ignacio Iñarrea Las Heras, professeur de français à l’Université de la Rioja à Logroño, de Pablo Nogueira, docteur en histoire à Paris IV Sorbonne, d’Irène Strebel, traductrice allemand-français, et de Jacques Robbe (†), chanoine titulaire de la cathédrale de la cathédrale Saint-étienne de Bourges, ancien professeur de latin grec.

Notre avis :

La plupart du temps, nous apprenons l’Histoire au travers l’interprétation que font les historiens des évènements, découvertes ou  écrits qu’ils étudient.
Ici, Denise Péricard-Méa a pris le parti de nous laisser découvrir par nous même le contenu brut de ces manuscrits, avec tout même au fil des pages, des précisions historiques bien utiles..
Les différentes personnes qui ont collaboré à cet ouvrage sous la direction de Denise Péricard-Méa nous ont tout de même facilité la tâche en traduisant ces textes en français moderne. Heureusement, car il nous aurait été certainement très difficile de comprendre le « français » du moyen-âge, ou d’autres langues comme par exemple le latin.

Nous découvrons au moins deux choses. Premièrement ces écrits ne sont pas le fait d’écrivains au sens où nous l’entendons aujourd’hui et deuxièmement nous découvrons des pèlerins et des manières de faire le pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle bien loin de l’idée que l’on peut généralement s’en faire.

Grâce à cette méthode, nous lisons ces manuscrits tels qu’ils sont, avec leurs qualités et leurs défauts.

Un ouvrage vrai, à recommander à tous les passionnés d’histoire, ou simplement à ceux qui souhaitent avoir une vision réelle de ce qu’étaient les pèlerinages entre les 14 et 16ème siècles.

Le site de l’éditeur Cliquez ici

écouter l’émission sur France Culture (invitée Denise Péricard-Méa)

Peut-être le plus connu des récits du XIIème siècle attribué à Aimery Picaud. Lire des extraits ici

Commander le livre récits de pèlerins de Compostelle, Denise Péricard-Méa (livraison gratuite, voir sur le site Amazon)