Résumé la suite ...

4 – Se munir d’une credencial.

Même si ce carnet ne donne aucun droit réel (gratuité, hébergement assuré, etc..), il est indispensable pour trois raisons :
- il donne accès aux hébergements réservés aux pèlerins, aussi bien en France qu’en Espagne ou Portugal.
- il vous authentifie comme pèlerin auprès des offices de tourisme, mairies etc..
- il vous permet de solliciter la Compostela (certificat du pèlerinage) , une fois arrivé à St Jacques de Compostelle.

Pour en savoir davantage lisez les deux articles :

A quoi sert la Credencial

Où se procurer la Credencial

5 - Choisir son équipement pour partir vers Compostelle

Peut-être le point sur le plus important !

Ce sont d'abord vos pieds qui vont effectuer des milliers de pas... ne négligez donc pas le couple chaussettes / chaussures..voir à ce sujet le menu choisir ses chaussures pour Compostelle.

Deuxième équipement primordial, (à moins que vous ne fassiez transporter vos bagages..) le sac à dos. Cet élément est si important que nous lui avons consacré une rubrique spéciale sac à dos pour Compostelle .

6 - La vie, et le coût de la vie, sur le Chemin

Si vous faites partie des personnes pour lesquelles la solitude fait peur, n'ayez aucune crainte. Si vous ne souhaitent pas marcher seul(e), vous trouverez des compagnons de route, tous les jours.... (sauf à prendre des Chemins peut connus).
Il est tout à fait inutile de passer des petites annonces sur les forums ou sur Facbook avant votre départ. Ca serait d'ailleurs une erreur..On ne part pas sur plusieurs centaines de kilomètres avec une personne dont, au final, on ne sait rien des habitudes et du mode de vie ... pratiquement toutes celles et ceux qui ont essayé ne sont pas arrivés ensemble à Saint-Jacques de Compostelle, et pire, au final, garde un mauvais souvenir de cette partie partagée du pèlerinage. Il faut avouer que ça n'est pas le but !

On ne parle pas de sa "moralité", mais :

  • de son rythme de marche (il faut que vous ayez le même si vous souhaitez marcher ensemble). Il n'y a rien de pire que quelque'un qui marche plus vite (ou moins vite) que vous...Chacun essaye de se mettre au rythme de l'autre et ça devient vite épuisant...
  • de sa capacité physique. Pourra-t-elle faire comme vous xx km /jour et ce, tous les jours ? L'un ou l'autre ferait l'effort soit de marcher un peu moins (ou un peu plus) de kilomètres que ce que vous aviez prévu, mais cela va durer combien de temps ?
  • de sa manière de vivre tout simplement. Aime-t-elle partir tôt le matin, déjeuner plutôt à 10h...
  • etc...

Toutes ces choses qui au fil des jours, rendent vite la vie et votre pèlerinage assez compliqué, jusqu'au moment où vous déciderez de vous séparer. Le ressenti sera alors plus négatif, car il y avait une sorte de contrat entre-vous... vous vous étiez rencontré pour faire le pèlerinage ensemble....c'était "programmé".

Pour terminer sur ce sujet, sachez que tous les jours, vous rencontrerez au gré des arrêts dans les gîtes, des personnes, qui, comme vous, aimerez bien ne pas marcher seul(e). Il y aussi des groupes qui se sont plus ou moins constitués au fil des jours. Il sera alors très facile de partir ensemble le lendemain, soit avec une personne avec qui vous aurez sympathisé, ou avec le groupe, et ce de manière informelle...on part ensemble, mais on ne se jure pas fidélité pour la vie !

S'il arrivait qu'en cours de route, ou au fil des jours, vous ne vous entendiez plus avec cette personne, (pas le même ryhtme ou "incompatibilité"), alors rien ne vous empêche de vous "raccrocher" à un autre groupe ou à une autre personne les jourts suivants et ainsi de suite.
Cela vous donnera une certaine liberté d'action tout à fait nécessaire pour vivre pleinement SON pèlerinage...

Pour le quotidien du pèlerin, n'hésitez pas à lire l'article : quel est le quotidien d'un pèlerin(e)

Compostelle, question finances...

Tout dépend, là aussi, de votre façon de vivre (et de vos moyens). En France, le principal poste de dépenses se situe au niveau de l'hébergement (entre 12 et 18 euros pour des gîtes réservés aux pèlerins). C'est un peu moins cher en Espagne mais très variable (entre 5 et 15 euros) .

Le prix dépend aussi de l'obligation ou pas de prendre le petit-déjeuner au gîte. Pour la nourriture, à condition de ne pas aller au restaurant et de cuisiner vous même (ou de manger parfois des sandwichs), il faut compter environ 5 euros. Donc globalement, puisqu'il faut tout de même donner un chiffre, vous dépenserez, en moyenne, entre 18 et 25 euros par jour en faisant très attention. Mais répétons-le, tout dépend de votre manière de vivre au jour le jour....

La réalité se situe plutôt entre 25 et 35 euros... (gîtes + repas midi genre sandwich + repas du soir préparé par vos soins + boissons et divers en cours de journée...exemple des pommes, bananes etc..) - une récente étude de 2016 montre que la moyenne est plutôt à 36€ par jour...