Suite de l'étape 06- Puente la Reina - Estella - (22 km)

A la sortie, voici enfin la fameuse chaussée Romaine et le petit pont. Je ralentis très fortement le pas, comme pour m'imprégner de ces pierres et de tous ceux, Romains compris, qui sont passés ici depuis des siècles. Arrivé au petit pont, et sans quitter mon sac à dos, je pose mon torse en étendant les bras sur deux ou trois blocs qui forment le côté de l'arche, comme pour les embrasser. Juste devant mes yeux je vois les marques du burin qui a façonné ces pierres. Je ferme les yeux … des Légionnaires ou Centurions sont en train de surveiller les travaux, un ouvrier.... Vrouuummm…..Les bruits d'un VTT m'arrache à mon rêve….Dommage… La chaussée empierrée continue très peu tel quelle, et l'on remarche rapidement sur un chemin plus "classique".

pont romain apres Cirauqui 

Encore des tours et des détours au niveau des travaux de l'autoroute. Le chemin arrive ensuite à un minuscule pont médiéval ( aujourd'hui sans rivière) -
Je retrouve à nouveau les traces de la chaussée Romaine, avec les pierres de part et d'autres.
Elles devaient marquer l'espacement des roues des chariots.
Montées, descentes, encore et toujours…

chausse romaine Cirauqui

 Une photo et une visite à l'église de Villaluerta dans laquelle je laisserai , dans le livre d'or, un petit mot pour Félix, peut-être y passera -t-il ? (j'apprendrai plus tard qu'il ne s'y est pas arrêté, lui qui , en principe, s'arrête à toutes…).Côté santé, j'ai fait un arrêt toutes les deux heures, pour vérifier si tout se passait bien du côté des pieds, histoire de ne pas risquer l'ampoule, (la fameuse du pied droit qui est en "attente"…). Rien à signaler, tout va bien.
Je suis pratiquement seul maintenant sur le Camino. De temps à autre je croise ou l'on me croise. Il est 11 heures. Le soleil commence à taper dur, et Estella n'arrive pas….
Mais voici Estella qui m'accueillera quelques kilomètres plus loin avec une odeur de station d'épuration…odeur qui va perdurer jusqu'à l'entrée effective dans la ville. C'est une ville assez grande avec beaucoup de monuments.
Je passerai une bonne partie de l'après-midi à me promener ( tout est fermé, ou presque, entre 13h et 17h…) .

 

A visiter après 17h le cloître et ses piliers en "vrille".

L'auberge ressemble à ce que j'ai lu des auberges espagnoles. Les dortoirs sont exigus, 2 douches pour 16 et 1 WC. Mais bon il y a un petit jardin, et c'est très agréable.


(Aujourd'hui, en écrivant ces lignes je rigole…Je ne connaissais pas à l'époque, les auberges avec 1 WC et 2 douches pour 40 !, l'auberge de Foncébadon et ses lits rafistolés, ..…entre autre.. En fait, avec le recul, l'auberge d'Estella est très bien ! ).

Comme d'habitude…toilette, lessive…c'est amusant, je remarque que tout le monde ou presque dans le jardin de l'auberge marche à la lucky Luke… Je ne suis donc pas le seul à avoir quelques douleurs...
Tout à l'heure j'ai vu Nicole (la Suisse). Je lui lance : alors ça va ? ça a été dur aujourd'hui hein ? - ha, tu trouves ?.... non ça a été ...me répond-t-elle….(elle a au moins 60 ans...minable Gérard ….) - Nicole reviendra faire un tour dans la soirée pour discuter avec les uns et les autres, en fait elle est à l'hôtel…(quand on a les moyens…)

20h30 - Voilà Félix et Lua ! Ils sont partis plus tard ce matin de Puente la Reina car ils devaient passer à la banque… mais je présume qu'ils ont flâné en route pour arriver à cette heure…Et il faut vraiment être cool... Bien que l'auberge possède 100 places c'est complet . Il y a même des matelas parterre.... Ils en seront quitte pour continuer un kilomètre vers la prochaine auberge …Autant Félix semble fatigué et accuse un peu le coup, autant Lua est rayonnante, fraîche et sourie toujours…c'est beau d'avoir 20 ans….

Je me couche tout de même assez tôt vers 21h30. La nuit sera relativement calme. Par contre dès 3h30, certains se sont découverts des envies de pipi ou plus…et la chasse d'eau fait office de cloche…le problème c'est que mon lit est à 50 cm de la porte des toilettes….je me lèverai finalement à 6h. La leçon de la veille m'a servi. Le sac est déjà prêt. A 6h 30 je suis déjà en route vers Los Arcos, Torres Del Rio …

etape suivante