Étape 15 - Castrogeriz - Fromista ( 25km )

9 juin - Aujourd'hui encore la Meseta.

Toujours pour éviter la chaleur départ à 5 heures dans la nuit.

Le chemin monte à nouveau. Ça grimpe, mais c'est sans problème.

Le soleil se lève à peine.

Meseta 1

Vers 8 heures, alors que je marche depuis 3 heures j'arrive en haut du plateau.

Et là s'offre à mes yeux un spectacle inoubliable. La vallée devant moi, à perte de vue, rien n'arrête le regard. Le chemin couleur craie, étroit, sinueux, que l'on voit partir vers l'infini. Des champs aux mille couleurs, du jaune à la terre de Sienne, en passant par des oranges et des verts chauds. L'atmosphère est douce, dans une lumière dorée, un peu à la Hamilton. En fait, ce paysage ressemble exactement à ce que vous avez peut-être déjà vu dans les dessins animés de Walt Disney (Blanche neige, La Belle aux Bois dormants…), totalement irréel....

C'est réellement féerique. Ça valait vraiment le coup de marcher dans un paysage banal depuis 2 jours pour voir ça ! Ceux qui passeront ici dans une heure ne verrons déjà plus la même chose… Cette fois encore, j'ai envie de m'asseoir et de rester là...

Comme toujours dans ces cas là, la photo ne rend rien, d'autant plus que la luminosité n'est pas suffisante pour avoir une bonne qualité d'image (et que j'ai un appareil numérique à 60 euros...)

Meseta  l'aube

Ci-dessous :

Quelques minutes plus tard .....la lumière est là, mais c'est déjà moins magique.

Meseta

D'une manière générale, si vous savez à l'avance que vous allez atteindre un point culminant, arrangez-vous pour y arriver au lever du soleil. Ce sont toujours des spectacles grandioses et émouvants (idem O Ceibreiro, La cruz de Ferro…).

Ça y est, c'est l'arrivée à Fromista. Comme le ronfleur/tousseur est là, il va falloir que je me débrouille pour arriver à ce que nos étapes ne coïncident plus…
Ce soir j'irai dormir dans une pension... Et puis il faut se faire quelques petit plaisirs… (vrai lit, vrais draps....et le silence ! ).

En Espagne, les pensions sont très abordables. Comptez entre 12 et 15 euros, pour une chambre. Autrement dit, un prix double d'une albergue privée, mais le confort et la tranquilité sont au rendez-vous. Sans compter les vrais draps, les serviettes, le bain ou la douche chaude ... D'un autre côté, vous ratez l'ambiance de l'albergue et les rencontres toujours enrichissantes…à user donc avec modération.

Demain je ferai la grasse matinée, je ne partirai qu'à 6h30…. ;-))

etape suivante