Suite de l'étape 22 - Astorga - Foncébadon ( 25 km)

Le chemin monte…c'est pas la joie sous le soleil… Voilà enfin Foncébadon…. Le gîte est fermé et les pèlerins attendent sur les marches. J'ai de la chance…Le gîte comporte 18 lits et je suis….18ème….

Après, les autres pourront aller dans la chapelle à côté, il y a des matelas parterre.. Why not ? après avoir essayé les lits, et si vous y passez un jour, c'est idem…les sommiers sont rafistolés avec des bouts de planches, et si vous êtes au lit du haut, vous risquez à tout moment de vous retrouver en bas….et si vous êtes en bas….donc finalement, j'aurais peut-être mieux fait de dormir parterre… à part ça le gîte est Donativo (vous donnez ce que vous voulez…).

il y a un endroit avec un minuscule réchaud où vous pourrez faire chauffer vos pâtes ! Par contre la salle à manger est assez grande, et le matin, le petit déjeuner est gratuit. Confiture et beurre à volonté, ainsi qu'un peu de pain. On ne peut pas tout avoir…

NDLR : Bien que toujours austére, il y a eu quelques aménagements depuis; hospitaleros avec mon épouse en juin 2010, l'endroit reste assez magique, surtout pour les pélerins. Commentaire posté par jaunagorri

auberge

Quant au village lui-même, ça vaut vraiment le coup. Il n'y a rien à voir, et c'est ça qui est génial…ici, c'est sûr, il y a eu la guerre… ou alors, les maçons étaient de piètres apprentis.

Toutes les maisons (ou presque) sont en ruines…on dirait qu'ils ont posé les pierres sans mortier.

A part l'auberge, la minuscule chapelle, l' inévitable restaurant, et une maison habité par un couple de paysan, veille femme qui ressemble à une sorcière et mec à l'allure inquiétante…tout le reste est désolation…Il faut même chercher l'ombre…

en fin de journée, un car de pèlerins (agés) débarque. Ils empruntent à pieds la rue principale, certainement pour aller à la cruz de Ferro qui se trouve à 1 ou 2 km... ils ne reviendront pas, le bus les attendra certainement en haut...les touristes pèlerins me font toujours sourire....mais c'est bon pour mon ego...

etape suivante