Étape 25 - Villafranca - La Faba ( 30 km )

La sortie de Villafranca est relativement bien signalée - Vous aurez le choix entre deux itinéraires - un conseil, demandez quand même la veille à votre hospitalero. Je sais qu'il faut passer le pont et ensuite suivre la route.

Oui mais il n'y a plus aucune marque après…Je cherche des traces de pas en bordure de la route nationale. Dans les herbes sèches, je reconnais les traces d'un petit sillon sans herbe qui indique que des milliers de chaussures ont dû fouler cet endroit.

Je pense être sur la bonne route, maintenant je suis un pro du jeu de piste…On marche ainsi quelques kilomètres. Puis on arrive à un T. droite ou gauche ? il fait évidemment nuit, et ma lampe frontale n'éclaire qu'un minimum…à gauche un tunnel qui passe sous l'autoroute.

Je crois me souvenir d'avoir lu ça dans mes notes. Je prends à gauche…Ce tunnel n'en fini pas, et heureusement qu'à cette heure il n'y a pas de voitures car ce serait dangereux…500 mètres plus loin voici la sortie…et un immense carrefour avec au moins 5 routes. Certes des panneaux indicateurs mais aucune trace jaune, ni aucune coquille….

Je ferais bien 5 fois le tour à la lueur insuffisante de ma lampe pour m'apercevoir que je suis bel et bien perdu….Le moral en prend un coup…si je dois refaire 5 km en marche arrière…. Je reprend le tunnel en sens inverse, bien persuadé que je vais devoir repartir de Villafranca…Miracle ! à la sortie du tunnel sur la gauche (donc en face quand je suis venu tout à l'heure…) un superbe panneau avec le symbole Européen, la coquille, la flèche et tout le toutim !…C'est à croire que je n'était pas réveillé tout à l'heure... Il était en face de moi et je ne l'ai même pas vu ! Ouf…soulagement..

Le "Camino" est un boulevard pour le pèlerin. Situé sur le côté gauche de la chaussée, derrière le rail de sécurité et un petit mur de protection c'est un chemin bétonné, et comble du comble, le sol entièrement peint en jaune !

Histoire de vous changer les idées, vous avez ensuite le choix de traverser les villages en faisant un léger détour de quelques centaines de mètres, ou de continuer la nationale pour rejoindre l'autre tronçon bétonné et jaune.

Ça n'est pas un tapis rouge, mais un tapis jaune…Le parcours est à nouveau monotone sur au moins 12 km. Seule la montée vers O Cebreiro va changer les choses… Mais je n'y suis pas encore…

Mes petits copains Espagnols,( le groupe que je côtoie plus ou moins au gré des étapes depuis Puente la Reina), ont trichés un peu…Depuis Villafranca, deux d'entres eux ont fait transporter leur sacs à dos par un taxi vers O Cebreiro, et ce, pour la modique somme de 3 euros (pratique courante sur le chemin).

La Faba etape suivante