Pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle - GR65 - Le Puy en Velay

25ème étape - de Aire sur Adour à Arzacq Arraziguet

Petit déjeuner à 7h25 et départ à 7h45.

« J'avale » sans efforts la montée qui la veille m'avait paru si dure (alors que je n'avais pas le sac à dos !) et j'arrive en un temps record à Latrille (12 km en 2h30).


Il y a un refuge pour pèlerins, une maison ouverte 24/24 et 7jours /7 avec une table, des bancs, une cafetière, du sucre etc., bref tout ce qu'il faut pour une halte et un moment de repos.
Je ne consomme pas, mais c'est agréable de faire une pause. Je prends 2 sucres avec de l'alcool de menthe et reprends la route.


J'arrive à Miramont en 4 heures (18 km), j'achète à manger et file en direction de Pimbo où je compte me restaurer. J'y arrive à 13h15 après une montée d'anthologie.
Une très belle église ancienne, un accueil pèlerin qui ouvre à 14 heures et 5 ou 6 marcheurs qui déjeunent sur des bancs.

eglise-pimbo 

Je me joins à eux. J'attends 14 heures pour faire tamponner le créanciale et acheter de l'ice tea (je suis assoiffé).
Je reprends le chemin et, comme à chaque fois, les 6 derniers kilomètres me paraissent interminables.

tampon-pimbo

J'arrive enfin à l'OT d'Arzacq. Tampon, panaché au bar des arcades. Je téléphone au gîte et l'on vient me chercher.
Le gîte est superbe, c'est une grande maison ancienne en pierre, avec de grandes pièces. J'ai une très belle chambre, l'hôtesse est agréable, nous bavardons en prenant un thé tandis que le temps vire doucement à l'orage. Ce soir nous aurons à nouveau de la pluie.
A 19h15 je descends et nous penons l'apéritif avec notre hôtesse, son mari et un couple d'allemands. Lui parle un peu le français, elle pas du tout. Le dialogue est incertain.
Soupe du Béarn (excellente) poulet aux oignons, riz, crème brûlée, le tout étant délicieux.
A 21 heures nous nous séparons sur un constat d'échec linguistique !
A demain, morgen !

plaque-du-roy

Datant d'henry IV, cette plaque indique le chemin que prenait le roi

etape suivante