1ère étape - Conques - Livinhac le Haut

J'ai déjà fait le pèlerinage vers Saint-Jacques de Compostelle en mai 2005 mais la partie Camino Frances. Cette année, plutôt que de suivre le chemin du Puy en Velay (GR65) qui passe à partir de Figeac par Cajarc, Limogne en Quercy, Bach,

j'ai choisi de prendre la variante par la vallée du Célé (GR651) que l'ont dit plus jolie...

La portion est donc différente du tracé "classique" entre Figeac et Cahors.

C'est à dire pour la liste des étapes ci-contre, à partir de l'étape 3. La carte et les étapes sont, par exemple, dans le guide de la FFRP N°652 (Figeac - Cahors - Agen - Moissac)

Le récit ne commence qu'à partir de Conques...

Départ de Conques le 20 juillet 2009 à 6h30 !

J'ai vite repris les « bonnes habitudes »...il fait chaud cette année, et je ne tiens pas à marcher sous une forte chaleur.

Ca sera peine perdue, car durant les 11 jours, il fera très très chaud dès 10 heures du matin, et le chant des cigales m'accompagnera tous les jours, sur le GR65, voie du Puy-en-velay. Mais je ne vais pas me plaindre, je préfère ça que de marcher sous la pluie...

C'en était devenu presque "angoissant", car tous les jours, dès que je commençais à entendre les cigales, vers 9h30 ou 10 heures, cela signifiait que la température allait vite devenir insupportable et que j'allais avoir chaud !

ConquesConques


Le départ de Conques à travers la forêt est très dur. On descend bien jusqu'en bas du village pour après monter presque à pic.
Ne ratez pas la chapelle Sainte Foy qui se trouve à environ 1,5 km sur le chemin (un peu sur la gauche).

Conques_chapelle_ste_foy

Chapelle Sainte Foy, après Conques

Comme je le disais plus haut, cette étape, comme beaucoup d'autres, est un vrai casses-jambes. On n'arrête pas de monter de manière assez abrupte, pour après redescendre d'autant, et on recommence....


Peut-être est-ce parce que c'est ma première étape, mais la dernière partie Decazeville / Livinhac m'achève ! Non seulement il n'y a pas un brin d'ombre, mais en plus ça grimpe sans discontinuer (en réalité Livinhac-le-haut est bizarrement situé en bas !....on descend donc pendant environ les 300 derniers mètres...)


J'avais prévu d'arriver vers 14h30. En fait, j'arriverai à 15h30 car j'ai été obligé de m'arrêter souvent pour souffler (je me rends compte que je ne me suis pas assez entraîné !).


Je m'arrête au gîte communal très bien et très propre. Il y a une cuisine et un magasin d'alimentation juste à côté, ouvert de 17h30 à 19h30. Le repas sera pris dans le jardin où se trouvent des tables (à l'ombre !).


Je ne me ferai pas prier pour dormir....

 

etape suivante