Étape 12 - Villafranca Monte de Oca - Cardañuela

6 juin - Cette nuit a été plus que mauvaise…Un ronfleur tousseur s'est invité dans la chambrée. Et dire que j'avais choisi ce dortoir parce qu'il donnait sur la cour (l'autre est côté nationale...).
Boules Quiès ou pas, je n'ai pas trop dormi… vers 2 ou 3h, j'ai fini par aller dans l'autre dortoir... Départ encore frisqué ce matin, mais le soleil sous le ciel bleu réchauffe vite l'atmosphère.

Grimpette sympathique à travers les genêts puis dans les bois. Le paysage est vraiment très agréable, ça change de ces derniers jours…On sent vraiment "l'ancien chemin", ou du moins il devait ressembler à ça.

Arrivé sur un plateau on aperçoit la sierra nevada et au loin, Burgos, qui paraît pourtant si proche (bien qu'à 14 km !).

Il serait tentant de continuer, mais l'étape d'aujourd'hui est suffisante avec ses 27 km…

Je rencontre un pèlerin Français qui m'annonce que la traversée de Burgos fait 10 km ! et que l'on peu prendre le bus. Je n'en suis pas encore là…

Le gîte de Cardañuela est petit (sans cuisine) mais correct. 3€ - Le problème, c'est que "mon ami" le ronfleur tousseur a aussi décidé de s'arrêter ici…
Le vent c'est levé en fin de journée, et malgré le soleil, il ne fait pas très chaud. Vers 16 ou 17 heures, deux cavaliers (mari et femme ) sont arrivés au gîte. Un peu d'animation (vu que Cardañuela ne compte que 4 maisons, une église fermée et un café…). Quel boulot ! Les deux cow-boys Français ont bien dû mettre 2 heures à tout préparer pour le bien être de leur chevaux (enclos, fourrage, toilettage…) et ce, avant même de s'asseoir et de penser à eux.. Ils font environ 40 km par jour, 20 à pieds à côté du cheval, et 20 en selle…En tout cas, on voit bien qu'ils connaissent bien le sujet. Leurs principal soucis est de trouver de la nourriture (avoine, etc…). Et quand ils en trouvent, c'est 10 fois le prix normal…

Il y a une deuxième église en bien meilleur état, mais celle-ci est caractéristique de la désolation qui règne dans le coin... etape suivante